Accueil

Véritable activité de loisir
d’adresse et de concentration.



Une Activité pour qui ?

 

 

C’est bon pour le dos, les abdos, les muscles des épaules et des bras, la maîtrise du souffle, la souplesse, la concentration et la relaxation

C’est déconseillé à ceux qui souffrent d’arthrose cervicale et de certaines pathologies vasculaires excluant la position statique debout prolongée


Ce sport a vraiment l’avantage d’être accessible à tout le monde, c’est une activité relaxante où les progrès sont rapides. L’important étant que l’arc et l’archer soit au diapason. Car l’arc doit être adapté au tireur, la taille, la rigidité, la poignée, l’élasticité de la corde, le tube des flèches, les empennages, chaque élément à son importance pour les nouveaux archers.


Une fois l’arc en accord avec son archer, il reste à apprendre à le manipuler. Les pieds doivent être bien ancrés au sol, le bras qui tient l’arc bien tendu, la tête droite et la main qui doit tendre la corde en place sous la flèche.

C’est un sport de précision ou le geste a une grande importance. Dés le démarrage on tire vers la cible et rapidement on parvient à la toucher. Il faut bien décomposer les gestes et les répéter jusqu’à ce qu’ils deviennent automatiques.


Une fois la gestuelle acquise, le travail sur la stabilité visuelle débute, on apprend à se concentrer, car contrairement à une idée reçue, pour réussir un tir, l’archer doit se centrer tout entier sur son action et non sur sa visée. Ce n’est qu’au moment ou l’archer, l’arc et la cible ne font pus qu’un qu’il faudra libérer la corde et laissé la flèche partir avec un joli son feutré. Voilà pourquoi, en plus de la concentration la pratique du tir à l’arc développe la patience et la confiance en soi.


Le plaisir de tirer dans le centre…  « le jaune » , apporte en plus plénitude et apaisement , surtout aux gens stressés par le rythme de vie moderne.